Domoticz et les url des caméras

Dans une discussion du forum, loops contributeur régulier,  donnait une astuce que je voudrais vous faire partager ici concernant les cameras IP et le fameux champ de Domoticz « URL de l’image » que l’on ne connait donc jamais !

Celui la ici en bas

camera

Il s’agit de l’adresse de la camera que doit appeler Domoticz pour afficher une image ou une vidéo.

La lecture de la page anglophone de Domoticz https://www.domoticz.com/wiki/Camera_Setup permet de nous renvoyer vers uen liste du matèriel ici https://www.domoticz.com/wiki/Hardware#IP-networkcameras ou ici http://www.ispyconnect.com/sources.aspx pour les camera ispy

Concernant les autres champs, il faudra bien entendu activer la camera, la nommer, donner son adresse IP, son port.

Notez que si la camera est branchée par exemple sur un Raspberry vous pouvez donner ici les liens vers celui ci.

Les login/password éventuels si votre caméra est protégée.

Et la fameuse URL de l’image.

Il existe donc un site  http://skjm.com/icam/mjpeg_test.php. qui permet d’introduire l’adresse IP et le port de ta caméra et qui teste pas mal d’URL « Connues ».

Avec un peu de chance, une image devrait apparaitre sur une des lignes testées et permet ainsi de connaitre la bonne URL à utiliser dans Domoticz dans le paramètre « URL de l’image ».

Rappel

Domoticz ne fait pas de détection de mouvement, il faut utiliser un logiciel comme motion https://easydomoticz.com/video-surveillance-a-base-de-raspberry-pi-et-motion/  ou certains paquets des Synology avec surveillance station.

Les alertes détectées par ses logiciels devront être remontées dans Domoticz par activation d’un switch virtuel via l’API JSON Domoticz.

N’oubliez pas d’utiliser les « custom pages » de Vil1driver https://easydomoticz.com/forum/viewtopic.php?f=17&t=331 pour afficher vos flux vidéo dans une belle interface WAF

 

Merci à loops pour l’info et à Vil1driver pour toutes ses contributions à Domoticz.

Pour toute question technique concernant cet article, veuillez utiliser les forum situés à https://easydomoticz.com/forum/

IPX800 V4, lien avec Domoticz

 

 

 

ipx800v4

Depuis quelques semaines j’ai un ipx800 V4  sous la main et passé la phase de prise en main de celui-ci, je n’ai pu m’empêcher de le relier à notre Domoticz.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas :

Principales fonctions:

  • 8 entrées digitales tout ou rien (contact sec). Extensible à 56.
  •  8 sorties relais sur contact  270 V/10A  extensible à 56.
  •  4 entrées analogiques 10 bits.
  •  128 entrées + 128  sorties librement configurables. Mode Virtual IO ©.
  • 32 entrées analogiques virtuelles 16 Bits. Mode Virtual IO ©
  • 32 Ping Watchdog (détection de périphériques réseaux par PING ICMP).
  • 32 Périphériques Enocean. ( Nécessite l’extension X-ENO ).
  •  16 Compteurs d’impulsions incrémental / décrémental et pas configurable.
  •  255 Scènes sur 512 canaux DMX.(Nécessite l’extension X-DMX).
  •  255 horloges programmables pour déclencher des actions uniques ou à chaque seconde, minute, heure, jour , mois.
  •  Notifications GET et POST sécurisées: Cryptage des pushs en TLS (HTTPS).
  •  Envoi d’émails sécurisés vers 1 à 4 utilisateurs différents.
  •  Support du Dyn-Dns.
  •  Mise à l’heure par serveur NTP et/ou Horloge interne avec sauvegarde en cas de coupure réseau ou de courant.
  •  Gestion fuseaux horaire et changement d’heure été/Hiver.
  •  Moteurs de scénarios GX© : Logique combinatoire ET / OU / NOT.
  •  8 Tableaux de bord responsives personnalisables par  widgets.
  •  Editeur Javascript pour personnaliser et créer ses propres widgets.
  •  Sources de données configurable  JSON et XML.
  •  Controle des lampes LED RGBW Mi-Light.

 

et une présentation ici http://blog.domadoo.fr/2016/02/16/a-decouverte-de-carte-ipx800v4-de-cge-electronics/

Il nous intéresse ici de savoir que l’IPX possède une API permettant de le contrôler par passage de commandes dans une URL.

Pour peu que vous ayez ouvert un compte chez gce vous pouvez récupérer les mises à jour de l’ipx et la documentation qui nous apprends que pour utiliser l’IPX via JSON ou M2M, il faut y autoriser l’utilisation de l’API.

Dans le menu ip_de_votre_ipx/admin/m2m.htm il suffit d’activer l’API et de donner un code d’accès (1234 par exemple).

ipx800_api

Puis ensuite la doc de l’api est assez bien faite pour mettre en place le pilotage et l’interrogation facilement

Sachant que l’ipx 800 à 192.168.1.74 comme adresse ip et que ma clé API est 1234.

Pour activer le Relai 01
http://192.168.1.74/api/xdevices.json?key=1234&SetR=01

Pour le repasser  à 0
http://192.168.1.74/api/xdevices.json?key=1234&ClearR=01

Pour incrémenter le Compteur 02 de +2
http://192.168.1.74/api/xdevices.json?key=1234&SetC02=+2

Ces url de pilotage pourront être facilement liées à un switch Domoticz par les action ON/ action OFF pour que celui-ci pilote l’ipx.

ipx_http

On peut aussi grouper les commandes dans un seul appel d’URL de cette façon :

http://IPX800_V4/api/xdevices.json?key=apikey&SetR=01,02,03,04,05,06,07,08 » qui met les 8 relais de l’IPX800V4 à 1.

Pour récupérer des données on utilise Get=R pour relais ou Get=VA pour les virtuelles ou Get=C pour les compteurs

http://192.168.1.74/api/xdevices.json?key=1234&Get=C
renvoie un pavé de valeurs en JSON contenant toutes les valeurs des compteurs.

Exemple :

{
« product »: « IPX800_V4 »,
« C1 »: 0,
« C2 »: 26,
« C3 »: 0,
« C4 »: 0,
« C5 »: 0,
« C6 »: 20,
« C7 »: 0,
« C8 »: 0,
« C9 »: 19050,
« C10 »: 0,
« C11 »: 0,
« C12 »: 0,
« C13 »: 0,
« C14 »: 0,
« C15 »: 0,
« C16 »: 0
}

Il est ensuite facile d’extraire les valeurs recherchées via jq/python ou autres, ici jq dont l’installation est détaillée ici https://easydomoticz.com/manipuler-les-donnees-json-de-domoticz-en-shell/

me renverra bien ma valeur attendue pour le compteur 2

Voila, au final une intégration simple et fonctionnelle rapidement sans prise de tête.

Pour toute question technique concernant cet article, veuillez utiliser les forum situés à https://easydomoticz.com/forum/

Une nouvelle section dans le forum easydomoticz dédiée aux ESP8266 et dérivés

Suite à de nombreuses demandes (!) une section dédiée aux ESP8266 vient d’être ouverte sur le forum.

esp8266

Pour ceux qui ne connaitraient pas ESP8266 il s’agit d’un module Wifi, peu cher (entre 3 et 8 € suivant modèles), s’interfaçant facilement à de nombreux équipements tels que Arduino les rendant ainsi wifi facilement mais pouvant également fonctionner de manière autonome, sans Arduino donc ce qui en fait un objet de choix pour l’IOT, internet des objets en Français.

Plus de lecture générale ici http://sebastien.warin.fr/2015/10/29/3223-esp8266-des-microcontroleurs-avec-wifi-integre-l-avalanche-des-objets-connectes-dans-constellation-dossier-complet-dans-le-magazine-programmez/

Le lien direct vers le forum est ici : https://easydomoticz.com/forum/viewforum.php?f=24

Vous y retrouverez une compilation de quelques liens sur des sujets anciens en attendant d’alimenter tout ça avec vos propres questions.

Utilisez aussi cette section pour tous les Weemos, NodeMCU ….

Pour toute question technique concernant cet article, veuillez utiliser les forum situés à https://easydomoticz.com/forum/

Installation d’un portier Vidéo et contrôle d’ouverture pilotés par Domoticz

Voici un article proposée par Deennoo, un contributeur régulier du forum, concernant la mise en place d’un portier vidéo Wifi au sein de Domoticz.

Merci de son travail.

Alors écoutons tonton Deennoo nous marrer sa belle histoire…  »

On avance, on avance dans la maison connectée : Grâce à Domoticz on a :

  • d’ensoleillement,
  • d’inondation,
  • de CO2,
  • détecteurs  d’incendie,
  • le gadget pour les plantes,
  • la balance,
  • une alarme,
  • le chauffage,
  • la mise en route d’appareils à des heures données,
  • un bandeau de led en wifi ou autre,
  • les lumières par relais,
  • la température,
  • d’humidité,

pour les meilleurs :

  • gestion de la piscine
  • l’ouverture du portail en fonction de votre position GPS (j’adore celle ci),
  • Multiroom grâce a LMS, et lorsque que vous regardez un film sur votre Kodi, la lumière ce tamise toute seul a la lecture / pause ou arrêt.
  • Votre maison vous envoie des Tweets, des Sms, des Emails, des Pushbullets,
  • Elle vous parle pour vous tenir informés du moindre événements (le facteur qui laisse une lettre, les enfants qui rentrent etc etc)

Cela commence a avoir de la gueule !

Mais quid des intervenants extérieurs ?

Comment  savez-vous qui à sonné au portail si vous n’êtes pas chez vous, qui va ouvrir au postier pour qu’il dépose ce colis beaucoup trop gros pour la boite au lettre mais que vous attendez avec impatience car il est parti de Chine depuis 1 mois ?

Il existe déjà des tutos pour les sonnettes connectée, pleins, pleins, pleins.
Il y a aussi énormément de déballage concernant les Interphones Video WIFI (ou filaire), mais très peu expliquent clairement comment faire pour que votre Domotique sache lui parler et interagir avec eux.

Aujourd’hui nous allons parler du Portier Video KKMOON S458-EU, c’est un clone des WIFI603, WIFI602, ou Konx, sauf que le KKMoon coûte moins de 70€ sur eBay…

Encore une fois je n’ai rien inventé, cet article est une compilation des différentes sources que l’on peut trouver sur le net, j’ai juste pris le temps de les lires, ainsi que les commentaires.

Le matériel

Photo 1

Il arrive dans une jolie boite, en couleur, sans aucune certification CE, avec un mode d’emploi en anglais pour installer l’application IOS ou Android.
Sont fournis également : les vis, le transfo 230v 12v.

A la mise en route une charmante voix en anglais vous accueille, sachez juste qu’en cherchant un tout petit peu sur Google, vous trouverez comment la mettre en français, et vous pourrez même mettre la voix des enfants.
Il fait Wifi-g et il y a une connexion Ethernet.

Je vais arrêter ici le descriptif car je ne sortirais rien de plus que les déballages précédents.

Je ne parlerais pas de la qualité du produit, de la porté du wifi, de la qualités de la vidéo et du son, de sa réactivité, car ce sont des éléments de jugement très personnels, sachez juste que son prix est justifié, il ne vaut pas plus – pas moins, si vous voulez mieux, mettez le prix…

Photo 2

Ce qui nous intéresse :
– Récupérer le flux vidéo dans Domoticz
– Récupérer le fait que quelqu’un sonne dans Domoticz
– Pouvoir actionner le relais depuis notre Domoticz

Les outils :
– Un Domoticz qui fonctionne
– Avoir un matériel Dummy et avoir créé deux boutons : un On/Off et un push On
– Une tablette ou appareil Android avec l’app de l’interphone + Tasker
– Une connexion Ethernet pour l’interphone (le wifi est vraiment trop mauvais)

La situation :

Je suis équipe d’une tablette qui me sert de panneau de contrôle pour ma domotique (même si en finalité, tout est tellement automatisé qu’il n y a bien que la page station météo, et le journal Sud Ouest qui sont utilisés, mais le débat n’est pas ici).

Sur cette tablette est installé l’application du portier Video Wifi et cela fonctionne.

Sur l’application de l’interphone, j’ai crée un utilisateur qui s’appelle Domoticz avec son mot de passe.

Intégration de la vidéo , ou comment récupérer le flux vidéo de l’interphone dans Domoticz.

Le flux vidéo est récupérable a par cette adresse :

http://ipdevotreinterphone:81/snapshot.cgi?user=utilisateur&pwd=motdepasse

Ou :
Utilisateur = le nom d’utilisateur que vous avez crée dans l’application du portier vidéo
Motdepasse = le mot de passe que vous avez donné a l’utilisateur sus nommé.

Essayez d’ouvrir ce lien dans Google : rien, nada que dalle, dans VLC une simple image apparaît !

Dans votre Domoticz :

Créez une camera :

IP : Renseignez l’ip de votre interphone
Port:81
Utilisateur : laisser vide
Mot de passe : laisser vide
URL : /snapshot.cgi?user=utilisateur&pwd=motdepasse

Cliquez sur tester la connexion et bravo, vous avez en live la Vidéo prise par votre Interphone.

Photo 3

Bien sur cette caméra est entièrement opérationnelle dans Domoticz comme les autres, aucune restriction.

Intégration du bouton d’appel.

Quand vous utilisez l’application de l’interphone, vous avez peut être remarqué que a chaque fois que le bouton d’appel est pressé, une photo vous apparaît avec les icônes de décroché et raccroché dans l’application Android.

Photo 4

Nous allons nous servir de cette image pour dire a notre Domoticz : « quelqu’un sonne il faut allumer le faux bouton qui s’appelle sonnerie interphone »

Grâce a Tasker et au profile « Événement fichier modifié» nous allons  surveiller le répertoire ou est stocké la photo envoyée à chaque sonnerie.

Avec l’application  officielle, le dossier a surveiller est /DoorBell/picVisitor/

Photo 5Donc maintenant à chaque fois qu’une photo est rajoutée ici , il faut lancer une action vers Domoticz en créant une action Get HTTP.

Dans Serveur:Port : mettre l’ip de votre Domoticz et son port habituel

Dans chemin, nous allons utiliser l’api json de Domoticz pour mettre a jour l’état d’un bouton : /json.htm?type=command&param=switchlight&idx=XX&switchcmd=On

Photo 6

Il convient de remplacer XX par le numéro d’IDX de votre bouton « Sonnerie Interphone »

On teste l’action en appuyant sur le bouton play, et vous devriez voir dans les log :

2016-03-05 17:46:24.276 (Dummy) Lighting 2 (Sonnerie Interphone)

En allant voir votre bouton : il doit avoir changé d’état avec une date/heure de mise a jour correspondant au moment ou vous avez appuyé sur le bouton Play de Tasker.

Ps : Pendant les tests : j’ai créé une pièce « interphone » dans Domoticz puis j’y ai placé les deux faux bouton pour l’interphone, ce sera plus facile a retrouver.

Photo 7 -3 photo 7-1 Photo 7-2

 

Photo 7-4

On peut sortir de Tasker sans oublier d’enregistrer le profile ! Et on essaye depuis l’interphone.

C’est bon, le bouton Domoticz se met a jour a chaque fois que le le bouton appel de l’interphone est pressé ?

Je lui ai mis une extinction automatique au bout de 60 sec (un bouton push ON faut aussi l’affaire)

Il commence a être bien intégré le bougre !! (sic)

Actionner le relais de l’interphone depuis Domoticz

Je pars du principe que vous savez comment mettre un contact sec a votre portail pour actionner son ouverture, ne me demandez pas je ne vous aiderais pas a ce sujet, les mode d’emploi sont fait pour être lus !

Une chose un peu lourde avec l’app de l’interphone c’est de devoir taper un mot de passe a 6 chiffre pour «ouvrir ».

On va faire en sorte que l’on puisse actionner l’ouverture depuis Domoticz.

Dans votre navigateur internet copiez/collez ceci :

http://IPDELINTERPHONE:81/openlock.cgi?user=utilisateur&pwd=motdepasse

Mince de mince de non de non, on a activé le relais d’ouverture de l’interphone ! (sic2)

Et en plus on a une réponse :

– var result= »ok »; sur votre navigateur
– l’interphone parle pour dire que le portail va s’ouvrir.

Vous l’avez compris : on va juste copier coller cette URL dans la case Action On de notre bouton : Ouverture Interphone

photo 8

Pensez bien a choisir un bouton Push ON a la création de ce bouton, ceci évitera d’avoir a le mettre sur OFF…

Faite le test, cliquez sur ce bouton : a chaque coup cela fonctionne !

Maintenant que l’interphone et Domoticz se parlent, à vous de jouer, scripts, scenario, blocky tout est bon !

Enfin, Cerise sur le gâteau, il est possible avoir le flux vidéo sur notre Android wear en cas de sonnerie ou d’alerte, avec la possibilité d’ouvrir le portail depuis la montre sans passer par l’application dédiée.

J’ai fait le choix de tasker, mais sachez que tinycam, monitor pro, ou d’autres combinaisons sont possibles.

Le principe est le même que pour l’intégration du bouton d’appel, sauf que qu’il faut créer une action pour lancer Tinycam/Monitor,avec une option pour avoir une action « ouvrir » reliée à l’URL du relais de l’interphone.

Encore un nouveau gadget intégrable à votre Domoticz, pour plus toujours plus d’interaction.

N’hésitez pas, Soyez curieux !

« 

Pour toute question technique concernant cet article, veuillez utiliser les forum situés à https://easydomoticz.com/forum/

Connecter un Raspberry directement à mon PC Windows

Après quelques semaines sans nouveaux articles sur le blog cause changement de boulot, plantages, changement de serveurs … reprenons un rythme plus habituel de publication par un tuto tout simple :

Comment connecter mon Raspberry, en IP fixe, directement à mon PC Windows par un simple câble réseau sans routeur,box…; comme ceci :

raspberry_connexion_directe

Matériel :

Un raspberry, son alimentation, une carte SD avec une distribution Linux dessus (c.f https://easydomoticz.com/domotique-comment-debuter/installation-de-domoticz-sur-raspberrylinux-debian/

Nous prendrons ici l’exemple de Raspbian.

Un câble réseau RJ45  NORMAL (droit) bien que les cartes réseau actuelles savent aussi utiliser les câbles croisés.

Tout d’abord nous devrons trouver une ip compatible avec notre PC puis modifier un fichier Linux pour donner l’adresse IP fixe.

Quelle IP donner à mon Raspberry ?

Etant donné que votre PC Windows n’est connecté à rien sur sa prise réseau RJ45, Windows à donné à cette interface réseau une adresse automatique commençant par 169.X.X.X  dite APIPA.

Ouvrons un terminal et jettons un œil à ipconfig à la ligne de la carte ethernet et non pas du Wifi.

ipconfig_windows

Ici mon PC Windows à l’adresse IP 169.254.16.146. Il faut que je donne à mon Raspberry une IP compatible, je choisis 169.254.16.147

Vous devez donner une IP en ne changeant QUE la dernière valeur (147) que vous devez adapter à votre configuration.

Configuration du fichier cmdline.txt :

Notez bien que la manip documentée pour une connexion avec Windows est valable pour n’importe quel système d’exploitation du moment que vous savez quelle ip à été donnée à votre RJ45.

Je ne décris ici que la mise en place avec un PC Windows.

Une fois votre image « gravée » sur votre carte SD, ouvrez un explorateur de fichiers, allez sur votre carte SD puis trouvez le fichier cmdline.txt, recopiez le au cas ou cela se passerait mal en cmdline.old puis ouvrez le cmdline d’origine

 

cmdline raspberry

Vous y trouvez quelque chose comme :

et AU BOUT DE CETTE LIGNE vous ajoutez ip=l’ip choisie plus haut sans retour à la ligne

PAS DE TOUCHE ENTREE, DE RETOUR CHARIOT, DE TABULATION, c’est juste ESPACE ip=xxxx.xxxx.xxxx.xxxx

Sauvegardez vos modifs, éjectez proprement votre carte SD, insérez la dans le Raspberry, branchez le câble réseau et l’alim et patientez quelques secondes le temps du démarrage du Raspberry.

Un ping vers votre adresse vous confirmera que tout est correct, vous pouvez utiliser putty,mremote, un navigateur web pour aller vers votre nouvelle connexion.

Dans le cas ou cela ne fonctionne pas , retirez la carte SD, inserez la sur une autre machien et examinez la ligne en question.

Dans le pire des cas supprimez cmdline.txt et renommez cmdline.old en cmdline.txt puis refaites les manips.

Cette configuration prend le pas sur celle de /etc/network/interfaces.

Bien entendu la technique de /etc/networks/interfaces et toujours possible, celle ci est simple dans le cas ou aucune connexion vers une box n’est nécessaire.

Bien entendu on peut installer un serveur DHCP sur la machine Windows pour notre Raspberry, mais c’est une autre aventure…

Pour toute question technique concernant cet article, veuillez utiliser les forum situés à https://easydomoticz.com/forum/